Nouveautés Cannondale / Jekyll 2018

Une nouvelle suspension et deux nouveaux vélos… Cannondale a complètement refondu ses plateformes all-mountain et enduro.

Tout part de là… Eté 2016 : Jérôme Clémentz débarque sur les Enduro World Series avec un nouveau vélo, le nouveau Jekyll sans aucun doute. A son bord, on remarque de suite la disparition du Dyad (l’amortisseur à double chambre utilisé depuis plusieurs années par Cannondale) remplacé par un amortisseur classique tiré horizontalement, une nouvelle biellette en carbone, et un bidon fixé sur le tube de selle en lieu et place de l’ancien Dyad.

Quasiment un an plus tard, Cannondale nous a convié à Finale Ligure en mars dernier pour nous présenter – enfin – ce nouveau Jekyll, cinquième du nom. Au menu : nouveau design de cadre, nouvel amortisseur, nouvelle cinématique et nouvelle géométrie…

Au cœur du système : le nouvel amortisseur Gemini, développé tout spécialement par Fox pour Cannondale. Un amortisseur Float-X tout ce qui a de plus classique à première vue, si ce n’est qu’il est équipé d’un système d’obsturation de chambre qui réduit le débattement de 80% quand on active la commande au guidon. A l’instar des précédentes versions, mais sous une forme technologiquement moins complexe, le nouveau Jekyll propose donc deux débattements arrière en un : 165 mm en mode “Flow” et 130 mm en mode “Hustle”. Attention, on parle bien là d’une réduction du débattement, pas d’un blocage ; et d’un système qui, de fait, change également le fonctionnement de la suspension, puisque la réduction de la chambre d’air influe sur la courbe cinématique (plus progressive).
La commande au guidon qui permet de passer en une pression de pouce du mode Flow au mode Hustle.
Outre le gain de poids et la facilité de réglage, l’arrivée du Gemini – et c’était l’un des points du cahier des charges – permet désormais de fixer un porte-bidon sur le tube de selle.

Et voilà le résultat final, dans sa version haut-de-gamme (Jekyll 1). En chiffres, ça donne 165/130mm de débattement arrière, 170 mm de débattement avant, cadre full carbone (il existe également deux modèles carbone/alu et un modèle full alu), 65 degrés d’angle de direction, 75° d’angle de tube de selle, des bases de 420 mm, des roues carbone, des suspensions Fox, une transmission Sram Eagle, des axes de roues Boost et un vélo pesé 13,1 kg.

 

See full story on Infos VTT : Nouveautés Cannondale / Jekyll & Trigger 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *