Comment se protéger du froid à VTT ?

Comment se protéger du froid à VTT ?

QUEL ÉQUIPEMENT CONTRE LE FROID ?

Comme toute pratique du vélo dans des conditions difficiles, faire du vélo quand il fait froid nécessite une certaine préparation. Pour être bien équipé face aux basses températures, il faut d’abord protéger le haut du corps : choisissez un maillot à manches longues en matière thermique, des sous-vêtements en coton et, en cas de grand froid, un blouson coupe-vent qui vous préservera des frimas. Pour le bas, n’hésitez pas à choisir un bon pantalon, à la fois souple et près du corps : les leggings font ainsi très bien l’affaire. Enfin, privilégiez le confort en portant une bonne paire de collants ou des cuissards qui conservent la chaleur.

Que porter aux extrémités ?

Le corps étant maintenant protégé, il faut désormais penser aux extrémités : le bout des doigts ou les orteils qui sont souvent les premières victimes du froid. En effet, le refroidissement provoque une chute du débit sanguin qui a pour effet de donner une sensation de picotement aux bouts des doigts jamais très agréable. Pour lutter contre cela, pensez à prendre avec vous de bons gants isolants. Pour les pieds, équipez-vous d’une paire de chaussettes membranées que vous pouvez compléter par une paire de sur-chaussures. Enfin, n’oubliez pas le visage et n’hésitez pas à opter pour une cagoule en cas de grand froid.

Quels accessoires contre le froid ?

Les vêtements ne suffisent parfois pas à vous protéger efficacement du froid. Dans ce cas, certains accessoires pourront compléter votre équipement. En plus des gants et des chaussettes déjà évoqués, vous pouvez bien sûr vous équiper d’un bonnet que vous pourrez glisser sous votre casque. Il en existe plusieurs modèles de matières différentes, comme le lycra ou la polaire. Pensez aussi cache-col qui, mieux qu’une écharpe, gardera votre cou bien au chaud et reste assez discret.

Quelques bons réflexes à connaître

Faire du vélo dans le froid est parfois difficile et connaître quelques astuces peut aider. Il est ainsi très utile de faire un petit échauffement, à la manière des grands sportifs, avant d’enfourcher votre vélo. Par ailleurs, pensez bien à vous alimenter et à vous hydrater de façon adaptée à votre pratique : même si cela ne se voit pas, la transpiration est aussi importante en hiver qu’en été et l’eau est donc tout aussi importante.

La sécurité, toujours à privilégier

Faire du vélo quand il fait froid, notamment au cœur de l’hiver, implique de respecter certaines règles de sécurité importantes. En effet, pendant cette période, il fait sombre et donc il vous faut rester bien visible. Vous pouvez ainsi vous équiper d’une lampe rechargeable ou bien du classique brassard réfléchissant. N’oubliez pas aussi de rouler au milieu sur les routes mal éclairées : vous montrerez ainsi aux automobilistes potentiels que vous êtes présent.

Les conseils du coach

Avant les grandes périodes de froid, pensez à faire réviser votre vélo, notamment en lubrifiant la chaîne ou en vérifiant la pression des pneus.

en savoir plus sur : Comment se protéger du froid à vélo ? | Nakamura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *