Cinq conseils pour bien débuter le VTT !!

CINQ CONSEILS POUR BIEN DÉBUTER LE !!

Le VTT est un sport particulièrement technique et, sans un minimum de préparation, il peut vite perdre son côté plaisir. Vos premières sensations sont donc indissociables d’un vélo bien réglé, d’une tenue adaptée et d’un bon kit de réparation.

Voici mon Top 5 des conseils à observer pour profiter pleinement de vos premiers parcours VTT.

Loisir-340

1. Choisissez le bon vélo et apprenez à bien le régler

Le choix du vélo est primordial. Pour faciliter vos premières sorties VTT loisir, optez pour un vélo qui correspond à votre morphologie et qui est adapté à votre pratique.

Commencez par choisir un VTT doté d’un cadre à votre taille.

Prenez ensuite le temps de régler votre monture correctement. De nombreux paramètres sont adaptables : hauteur de selle, recul de selle, hauteur du guidon, longueur de potence… Chacun de ces réglages a une incidence sur votre pratique et sur vos sensations.

Pour un calcul précis de ces réglages, retrouvez nos conseils concernant l’optimisation de votre position.

Attention : un vélo neuf travaille lors de sa première sortie ! Munissez-vous d’un multi-outil pour resserrer les vis qui peuvent se desserrer. Contrôlez-les après votre première séance puis, après quelques sorties VTT, effectuez un nouveau contrôle.

Enfin, la plupart des débutants gonflent trop ou trop peu leurs pneus VTT et choisissent rarement ceux adaptés à leur pratique. Là encore, il existe de nombreuses règles et de nombreux paramètres de choix. Pour débuter, sachez simplement que plus le terrain est dur, plus la pression du pneu doit être importante et, que plus le terrain est boueux, plus les crampons de votre pneu doivent être prononcés.

2. Adoptez la bonne tenue

Pour profiter au maximum de vos séances sans souffrir du froid ou de l’humidité, ne sous-estimez pas l’importance d’une tenue adaptée aux conditions météorologiques de votre sortie. En fonction du temps : chaud ou froid, humide ou sec, vent fort ou modéré, vous devez utilisez des tenues différentes.

La première couche de votre tenue est la plus importante. Enfilez toujours un maillot de corps (manches courtes ou longues en fonction de la température).

Privilégiez les tenues respirantes qui évacuent convenablement la transpiration. Protégez vos extrémités à l’aide de gants, bonnet et surchaussures lorsque les températures sont basses.

À l’approche du printemps, ne vous découvrez pas trop vite. Gardez à l’esprit que certaines zones de votre parcours sont ombragées et/ou humides, et que le froid s’y fait ressentir plus intensément.

Dans les portions exposées au vent et dans les descentes, pensez à vous couvrir, surtout si vous venez d’effectuer une ascension. Remontez les fermetures de votre maillot et enfilez une veste supplémentaire ou remettez vos gants si vous les aviez ôtés dans la montée.

Loisir-340

3. Respectez la posture du regard et des épaules

Pour bien franchir et appréhender les obstacles de votre parcours, pensez à porter votre regard au loin pour toujours anticiper votre trajectoire. Vous déjouez ainsi facilement les pièges de vos parcours.

Une erreur fréquente consiste en effet à fixer sa roue avant… Vous ne voyez alors les pierres, les trous et les racines qu’à la dernière seconde. À ce moment-là, il devient pratiquement impossible d’éviter la faute voire de chuter.

Dans un premier temps, privilégiez une trajectoire dénuée d’obstacles puis, à mesure que vous apprenez à les franchir, intégrez-les dans votre tracé.

N’oubliez pas le principe suivant : vos yeux vous aident à trouver la meilleure trajectoire pendant que vos épaules guident votre vélo à travers le chemin choisi. Ainsi, dans un virage, vous devez toujours regarder vers la sortie.

Pour aller plus loin, consultez ce dossier relatif aux techniques de pilotage.

vtt-freinage

4. Apprenez à freiner en toute sécurité

Un des dangers du VTT est de vous laisser griser par la vitesse sans maîtriser correctement le freinage. Pour un ralentissement progressif, utilisez les deux freins avec la même force.

Avant un virage, pressez plus fort le frein arrière que le frein avant dans une portion de terrain rectiligne. En effet, si vous freinez alors que vous franchissez un virage, votre roue avant peut se dérober. Ce phénomène est amplifié par les irrégularités du terrain et par la fourche de votre vélo qui modifie son comportement.

En cas d’urgence, pressez le frein avant plus fortement.

Attention : n’effectuez pas ce type de freinage dans une forte pente sous peine d’être éjecté de votre vélo ! Vous pourriez alors expérimenter la réchappe par l’avant plus vite que prévu.

Il faut de nombreuses séances VTT pour apprendre à maîtriser ses freins. Restez donc calme et apprenez petit à petit à dominer votre vélo.

Dernier conseil : avec des freins à disque, le freinage est très puissant. N’appuyez donc pas trop fort sur vos leviers.

reparer-crevaison

5. Apprenez à réparer une crevaison

Il serait dommage de gâcher votre sortie en poussant le vélo pour rentrer. Changer une chambre à air ou la réparer est simple… il suffit d’avoir les bons outils et d’en connaître la technique.

Emportez avec vous des démonte-pneus, un kit de réparation et une pompe à vélo pour pouvoir enlever la chambre à air percée et la réparer sur place.

>> Comment réparer une crevaison ?

Vous pouvez également prévenir la crevaison en utilisant une bombe anti-crevaison avant votre sortie. Cette vidéo vous montre comment procéder.

Vous voilà prêts à profiter de vos premières balades en VTT ! À votre retour d’excursion, n’hésitez pas à nous faire part de vos sensations…

Curated from Cinq conseils pour bien débuter le VTT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *